Trebbiano d'abruzzo

Notre produits à la base de cette cépage.

Caractéristiques

Région viticole la plus présente: Trentino - Alto Adige

Les Appellations d’Origine les plus connues:
DOC Trebbiano d'Abruzzo

L'origine précise de cette famille de raisin est encore incertaine. Il n'en reste pas moins que le trebbiano est présent en Italie depuis très longtemps déjà, car Pline en faisait déjà mention, sous le nom de "tribulanum", dans la région de Naples et en Toscane. C'est au départ de ces régions que ce raisin a entamé sa campagne de conquête de pratiquement tout le territoire italien, à l'exception des régions les plus septentrionales que sont le Val d'Aoste, le Sud-Tyrol et le Frioul.

Malheureusement, le trebbiano ne dispose pas d'une bonne réputation auprès de nombreux amateurs de vin. Bien qu'il existe des différences entre les sous-variétés (voir infra, notamment en ce qui concerne l'intensité en bouche), chaque variété de trebbiano reste caractérisée par un profil gustatif et aromatique assez neutre et par une acidité élevée. C'est aussi la raison pour laquelle le trebbiano se retrouve essentiellement dans les assemblages et n'est que très rarement vinifié en monocépage. Il y a bien évidemment toujours des exceptions qui confirment la règle : le trebbiano blanc du domaine Valentini (dans les Abruzzes) est ainsi un rare joyau de puissance, de complexité et d'élégance.

La variété susceptible d'être considérée comme la première de classe est le trebbiano di Soave, parfois aussi appelé le trebbiano di Lugana. Cette dernière appellation fait référence aux vins blancs délicatement parfumés qui sont vinifiés au moyen de ce raisin dans le DOC Lugana, à côté du célèbre Lac de Garde dans le nord de l'Italie. Cette variété est bien évidemment plus connue grâce aux subtils vins blancs de Soave (dans la région de Vénétie), où le trebbiano di Soave est partenaire idéal et immuable du cépage garganega. À Soave, ce trebbiano di Soave apporte brillamment au garganega cette note de fraîcheur supplémentaire bienvenue (fruits croustillants et acidité).

Mais aussi surprenant que cela puisse paraître, cette première variété n'appartient en réalité pas vraiment à la famille des trebbiano, bien qu'elle en porte le nom ... En effet, cette première sous-variété de trebbiano n'est en réalité rien d'autre que le verdicchio (bianco) (voir entrée distincte), qui est à son tour l'un des piliers incontestables des appellations DOC Verdiccio di Matelica et DOC Verdicchio dei Castelli di Jesi dans les Marches. De fait, les viticulteurs de cette région ont parfaitement compris le potentiel évident de ce cépage.

Malheureusement, le trebbiano di Soave, de qualité supérieure, est délaissé par certains producteurs de vins de Soave ordinaire au profit du trebbiano toscano, qui garantit certes des rendements nettement plus élevés, mais est beaucoup plus banal. Heureusement, le DOCG Soave Superiore interdit d'utilisation du trebbiano toscano et impose l'utilisation du trebbiano di Soave (combiné au garganega).

Comme son nom l'indique, le trebbiano toscano prospère essentiellement en Toscane. Cette sous-variété est la plus plantée de tous les trebbiano dans toute l'Italie (plus de 40.000 hectares !). Par ailleurs, les DOC dans lesquels cette sous-variété est autorisée sont innombrables ; au Nord comme au Sud, à l'Est comme à l'Ouest, elle est en effet omniprésente.

C'est du reste également cette variété que vous retrouvez en France sous le nom ugni blanc (ce raisin entrant notamment dans la composition du Cognac et de l'Armagnac).

Une sous-variété distincte est également cultivée dans le Latium ; il s'agit du trebbiano giallo, que l'on retrouve abondamment dans les appellations de Castelli Romani et qui peut parfois être 'amabile' (très légèrement sucré).

L'Emilie-Romagne, d'une part, et l'Ombrie, d'autre part, peuvent se targuer de disposer également de leurs propres variantes locales, appelées respectivement trebbiano modenese et trebbiano romagnolo et trebbiano spoletino.

Quelle que soit la sous-variété présente dans votre verre, elles présentent toutes quelques caractéristiques communes : la couleur du vin est généralement jaune pâle, le nez est assez neutre (avec, dans le meilleur des cas, des notes d'agrumes et des notes florales) et la bouche présente une légère touche d'amande amère. Le vieillissement en fûts de bois n'est peu ou pas pratiqué pour chacune de ces variétés (l'éventuel vieillissement ne dure que maximum trois mois et s'effectue dans des barriques de second remplissage, à l'exception des vins de Valentini dans les Abruzzes, qui mûrissent plus longtemps en fûts de bois).

Enfin, les vins - ou, plus précisément, les raisins - que vous retrouvez dans l'appellation DOC Trebbiano d'Abruzzo dans les Abruzzes ne sont pas de " véritables " trebbiano. Les raisin/ la variété qui y est appelé(e) "trebbiano d'abruzzo" est en réalité le bombino bianco, qui n'a cependant rien à voir avec le trebbiano (et dont le synonyme est "pagadebit").