Greco

Le greco (ou asprinio) est un cépage blanc autochtone, tardif, de la Campanie. Il donne des vins blancs frais et structurés, aux arômes et au goût de pêche blanche et poire, accompagnés dans les meilleurs vins, d’une bonne dose de minéralité et d‘acidité.
Avec le fiano et le falanghina, il forme le triumvirat des cépages blancs de Campanie.

Notre produits à la base de cette cépage.

Caractéristiques

Région viticole la plus présente: Calabria

Couleur de la peau: jaune grisâtre, parfois tacheté de brun

Caractéristiques:
omniprésent dans le sud de l'Italie et surtout en Calabre; grappes compactes; croissance moyenne et maturation tardive; appartient comme son nom l'indique à la famille du greci; présent dans tout le bassin méditeraanéen; cultivé dès le VIIIe siècle dans le sud de l'Italie

Styles de vin:
blancs généreux

Potentiel de garde:
3 ans

A boire avec:
des fruits de mer: crus si vinifié en cuves d'inox, sautés s'il s'agit d'un élevage sur bois; salade variée au tofu avec vinaigrette orientale

Les Appellations d’Origine les plus connues:
Fiano di Avellino, Greco di Tufo, Frascati

On rencontre en Italie plusieurs cépages qui portent le nom de Greco ou une de ses variantes : Grechetto, Grecanico, Greco Bianco. Peut-être s'agit-il de lointains parents, mais tout porte à croire que le Greco de Campanie, mieux connu sous l'appellation de " Greco di Tufo " , soit une variété à part entière.

Il est probable que ce cépage ait été importé de Grèce au premier siècle avant J-C. Après avoir transité par un port situé près de Naples, ce cépage se répandra à l'intérieur des terres, pour atteindre l'endroit que l'on considère actuellement comme son lieu d'origine, aux environs du village de Tufo, dans la province d'Avellino. Il s'agit d'une variété de raisins qui, au milieu du 20ème siècle, était en voie de disparition, sort auquel, selon Antonio Mastroberardino, elle aurait échappé grâce à lui.

Il y a beaucoup de chance que le Greco di Tufo actuel soit identique à l'Aminea Gemella dont Pline fait déjà mention dans son Histoire Naturelle. Aminea parce que le Greco appartenait à des cépages cultivés dans la région de l'Aminea de " Falernus Ager " (Nord de la Campanie). Gemella parce que, dans 50 % des cas, ses rameaux produisent des doubles grappes . L'Aminea est cité par d'autres auteurs de l'Antiquité, tels que Caton, Varron, Virgile et Columelle.

Le Greco di Tufo apprécie un sol de roches poreuses, un sol volcanique riche en soufre et un micro climat raisonnablement sec, environnement qui permet de produire un vin épicé ayant du corps. En raison de sa couleur à l'époque des vendanges, le Greco di Tufo est considéré comme le " plus rouge de tous les raisins blancs " donnant un moût qui , sans macération, présente des nuances roses.

Les autres Greco de Campanie, que l'on peut trouver dans les provinces de Bénévent et de Naples, sont eux aussi très probablement des Greco di Tufo, tout comme ceux que l'on rencontre en Basilicate, dans les Pouilles (en particulier à Gravina) et en Molise. Par contre, les Greco de Calabre n'ont probablement pas grand chose à voir avec le Tufo.