Negroamaro

Notre produits à la base de cette cépage.

Caractéristiques

Région viticole la plus présente: Puglia

Couleur de la peau: mauve-bleu

Caractéristiques:
moyennement tanin, légèrement amer, goût strict, tant fruits rouges que fruits noirs

Styles de vin:
vin rouge sec

Potentiel de garde:
les vins les plus légers, quatre ans maximum après leur date de vendange ; les meilleurs vins, maximum dix ans après leur date de vendange

A boire avec:
pâtes ou risotto à base de sauce tomate ou de sauce de viande / viande blanche sans sauce / viande blanche avec sauce / viande rouge, grillée ou rôtie, sans sauce

Les Appellations d’Origine les plus connues:
DOC Salice Salentino

Le cépage Negroamaro est le grand survivant de la région méridionale que l'on nomme Salento. Au jour d'aujourd'hui, ce ne sont pas loin de 30.000 hectares de ce cépage qui ont été plantés dans la région des Pouilles et il couvre, même après la décision des producteurs d'enlever énormément de vignes dans les années 80 et 90, ¼ des vignobles de cette région.

L'origine de ce cépage est assez méconnue à vrai dire. Il n'y a aucun écrit du siècle dernier, la raison étant qu'à l'époque peu de monde portait de l'intérêt aux vins locaux. Il est généralement raconté que ce vin est originaire de Grèce, et qu'il est arrivé en Italie via un passage par l'Albanie. Tout indique d'ailleurs qu'il est apparenté au très répandu cépage grec Xinomavro.

Pourquoi le Negroamaro a-t-il survécu et pas un autre ? Ce cépage a toujours été " le petit préféré " des viticulteurs. Sa production est stable et il est très résistant aux maladies et à la sécheresse (ce qui n'est pas négligeable dans les Pouilles). La qualité que peut atteindre ce cépage est également assez surprenante. Sa signification étymologique est claire. Le nom vient du dialecte 'Niaru Maru'. Les vins que l'on produit à partir de ce cépage ont souvent une couleur profonde se rapprochant du noir (negro). La fin de bouche est agréablement amère (amaro), ce qui compense parfaitement la présence des fruits. Ce qui est également étonnant avec ce vin, c'est que, malgré la chaleur, les raisins conservent suffisamment d'acidité pour produire des vins bien équilibrés. Il est rare de trouver un monocépage Negroamaro. Il est presque toujours dominant dans un mélange où il est associé dans la plupart des cas au Montepulciano, à la Malvasia Nera ou au Primitivo.

Si le raisin est cultivé selon le système arballero, il en résultera des vins pleins, concentrés et aromatiques. En outre, il est important de signaler que les prix restent très accessibles, car on pourrait difficilement offrir un meilleur rapport qualité/prix.

Il existe un grand éventail de vins produits à base de ce cépage. Les facteurs déterminants sont le rendement et le moment de la récolte. Pour un vin plein avec un haut degré d'alcool il faut attendre jusque fin octobre, début novembre. La pluie est alors l'ennemi le plus redouté. Pour un vin plus raffiné et mieux équilibré, il est conseillé de récolter le raisin pendant la deuxième moitié de septembre et de mettre le vin en barrique. Le Negroamaro est également très souvent utilisé dans la production des rosés " du sud ". Ces vins ont la structure d'un vin rouge léger et sont faciles à associer gastronomiquement parlant.