Différents types de vin

Vin biologique

Contrairement à la viticulture conventionnelle, la viticulture biologique n'utilise pas de traitements chimiques pour lutter contre les maladies et les prédateurs

Le vin biologique doit être fabriqué à partir de raisins issus de l'agriculture biologique et d'une courte liste d'additifs acceptables. Dans l'UE, les vins biologiques peuvent contenir du dioxyde de soufre (SO2). 

Agriculture biodynamique

L'agriculture biodynamique est une approche holistique de l'agriculture basée sur les principes anthroposophiques du philosophe autrichien Rudolf Steiner. Par exemple, on utilise des engrais naturels et les travaux, comme les récoltes, sont adaptés aux cycles du soleil et de la lune. Le vin certifié biodynamique peut contenir jusqu'à 100 dpm de sulfites, mais ne diffère pas en goût du vin standard.

Vin naturel

Le vin naturel est toujours basé sur des raisins issus de l'agriculture biologique et une vinification très peu interventionniste. En outre, aucun additif, aucune correction ou manipulation ne sont autorisés, tels que : chaptalisation, acidification, utilisation de levures sélectionnées, d'enzymes, de copeaux de bois, etc. Les années où les conditions le permettent, le producteur peut même aller jusqu'à ne pas ajouter de sulfite du tout.

Vin végétalien

Les vins sont dits végétaliens lorsqu'aucun produit animal n'est utilisé au cours de leur production. Les produits animaux tels que la colle de poisson, les protéines de caséine ou la gélatine sont souvent utilisés pour la clarification du vin. Dans le processus final de la vinification, ces agents sont ajoutés au vin. Par la suite, les particules solides qui rendent le vin trouble se lient à ces substances et, ensemble, elles sont filtrées hors du vin. La bentonite (un minéral argileux) et le calcaire peuvent être des substituts naturels aux clarificateurs animaux pour la clarification du vin.